Blog

"De la Joie pure jaillit toute la création.

Par la Joie elle est soutenue, vers la Joie elle se dirige,

et à la Joie elle retourne."

Proverbe sanskrit.

Search
  • kobysattva

L'Inter-être

Vous ne pouvez pas "être" simplement par vous-même. Vous devez forcément inter-être avec toutes les autres choses.


Cette semaine on revisite un theme et un mail très cher de moi, l'inter-être. Je remercie énormément le vénérable Thich Nhat Hahn qu'a composé ces paroles.


"Le miracle, n'est pas de vivre dans un air raréfié, ni de marcher sur l'eau. C'est tout simplement de marcher sur le terre et connaître que nous sommes aussi le terre."

-Thich Nhat Hahn


Cette citation nous présente le miracle de l'inter-être, un idée très puissante qui ne figure pas encore dans le dictionnaire. C'est quoi l'inter-être exactement? Peut-être c'est mieux expliqué si nous suivons le histoire d'une feuille de papier.


Sans nuage, il n'y aurait pas de pluie ; sans pluie, les arbres ne pousseraient pas, et sans arbre, nous ne pourrions pas faire de papier. Le nuage est essentiel pour que le papier soit ici devant nous. Sans le nuage, pas de feuille de papier. 


Ainsi, il est possible de dire que le nuage et la feuille de papier "inter-sont". Même si le mot "inter-être" ne figure pas encore dans le dictionnaire, c'est pas difficile d'imaginer son signification. En combinant le préfixe "inter" et le verbe "être", nous obtenons un nouveau verbe, inter-être. Sans nuage, nous n'aurions pas de papier - nous pouvons donc dire que le nuage et la feuille de papier inter-sont.


En regardant encore plus en profondeur dans cette feuille de papier, nous y voyons aussi le soleil. Sans soleil, la forêt ne pourrait pousser. En fait, rien ne pourrait pousser, nous ne pourrions nous développer. Par conséquent, nous percevons aussi la présence du soleil dans cette feuille de papier. Le papier et le soleil inter-sont.


En continuant d'observer, nous découvrons également le bûcheron qui a coupé l'arbre et l'a amené à la fabrique de papier.


Et nous voyons aussi le blé : nous savons que cet homme n'aurait pu vivre sans son pain quotidien. C'est pourquoi le blé qui a servi à la confection du pain dont s'est nourri le bûcheron, est présent dans cette feuille de papier.


Et le père et la mère du bûcheron y sont également. Si nous observons de cette manière, nous remarquons que, sans tous ces éléments, cette feuille de papier ne pourrait exister.  


En examinant encore plus profondément, nous y découvrons aussi notre présence.


Ce n'est pas difficile à voir : lorsque nous regardons cette feuille, celle-ci fait partie de notre perception. Votre esprit s'y trouve et le mien aussi. Par conséquent, nous pouvons dire que tout est présent dans cette feuille de papier. Il vous sera impossible de me montrer une seule chose qui n'y soit pas - le temps, l'espace, la terre, la pluie, les minéraux du sol, le soleil, le nuage, la rivière, la chaleur…


Tout coexiste avec cette feuille de papier.


Voilà pourquoi, je pense que le mot "inter-être" devrait être dans le dictionnaire. "Etre, c'est inter-être". Vous ne pouvez pas "être" simplement par vous-même. Vous devez forcément inter-être avec toutes les autres choses.


Cette feuille de papier est, parce que tout le reste est. Supposez que nous essayions de retourner un seul de ces éléments à sa source. Supposez que nous renvoyions sa lumière au soleil. Pensez-vous que l'existence de cette feuille de papier soit alors possible : Non, sans la lumière du soleil, rien ne peut exister. Si nous retournions le bûcheron à sa mère, nous n'aurions pas non plus de papier. Le fait est que cette feuille est uniquement constituée d'éléments "non-papier", et que, si nous retournions ces éléments "non-papier" à leurs sources respectives, il n'y aurait alors plus de papier du tout. Sans ces éléments "non-papier", tels que l'esprit, le bûcheron, la lumière du soleil, etc., il n'y a pas de papier.


Aussi fine que soit cette feuille, elle contient en elle-même tout l'univers. C’est : l’interdépendance de tous les phénomènes.


Fin du voyage et début d'un autre... Maintenant, je brûle ma feuille de papier, qui contient tout l'univers ! Le papier ne cesse pas d'exister, il devient de la chaleur, des cendres, de la fumée. La chaleur pénètre le cosmos. La fumée et d'autres gaz s'élèvent dans l'air et forment des nuages qui produisent de la pluie. Les cendres tombent par terre et nourrissent le sol. La pluie et le soleil sont deux conditions nécessaires pour que les arbres puissent pousser. Plus tard, l'arbre peut à nouveau devenir une feuille de papier.


J'espère que vous pouvez me rejoindre pour cette dernier semaine de yoga de l'année 2019 et explorer cet idée de l'inter-être. Sinon j'ai hâte de partager avec vous tout que j'ai prévu en 2020!!!!


Je vous souhaite des joyeux fêtes et mes meilleurs voeux pour vous et vos chers pour la nouvelle année.


Avec tout mon coeur, Namasté.


#interêtre #thichnhathahn #dharma #bouddhisme #yogablog #yogafrancais #yoga74 #yogahautesavoie #vivezvotreyoga #kobysattva #yogasallanches #yogapassy #yogachamonix #yogafrance #interdependence

0 views

Suivez-moi!

  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon

 

410 route de rond

74440 Taninges

kobysattva@gmail.com

07.82.87.43.57

© 2015 by Kobysattva Yoga

inscrivez-vous à mon newsletter!!

Kobysattva Yoga - Acro - Méditation      |      Plateau d'Assy - Sallanches |       kobysattva@gmail.com