Blog

"De la Joie pure jaillit toute la création.

Par la Joie elle est soutenue, vers la Joie elle se dirige,

et à la Joie elle retourne."

Proverbe sanskrit.

Search
  • kobysattva

La Non-Discrimination

Selon le yoga et le bouddhisme la non-discrimination n'est pas limité à race, l’orientation sexuelle ou la culture...



Selon le yoga et le bouddhisme la non-discrimination n'est pas limité à race, l’orientation sexuelle ou la culture mais encore plus loin c'est l'impartialité. C'est l'égalité d'âme, d'humeur, est une disposition affective de détachement et de sérénité à l'égard de toute sensation ou évocation, agréable ou désagréable.


Le yoga et le bouddhisme dis que la source de la souffrance dans notre vie est nos pensées erronées. Notre vision fausse du monde et sa perfection. Si on va plus profonde on trouve que la problème, en fait, n'est pas nos pensées elles mêmes mais que on crois qu'elles sont juste et vrai et puis on les laissent changer nos comportements et nos perceptions.


La non-discrimination évite notre habitude de classer toutes nos experiences, toutes nos pensées et toutes les personnes qu'on rencontre dans un hiérarchie des adjectifs et des schémas. En tant que résultat d'une pratique spirituelle, ou d'un cheminement de croissance personnelle, ce détachement s'enracine et se stabilise par une acceptation des autres, soi-même et de ses circonstances, passées ou actuelles.


L'impartialité est un lâcher-prise constant malgré les caprices de sa volonté et de sa réactivité personnelle, ainsi qu'une base de confiance dans le bien-fondé des données de la vie, par une intuition grandissante de leur nature réelle. Ces processus très variables auront fini par élaborer un apaisement intime de l'esprit devant tout désir, peur,etc. Mais cette imperturbabilité, ne devrait pas être confondue avec la sensation d'indifférence.


Dans les asanas ce sera observer les postures objectivement, avec impartialité. Être honnête avec soi-même. Être vrai. Faire SA posture, en fonction de SON propre corps, des ouvertures acquises ou de ses blessures passées. Discerner ce qui est juste, c'est à dire ce qui ouvre, ce qui étire, agrandit, allège, ce qui est aligné, équilibré, et qui permet à l'énergie de circuler sans entrave. Discerner ce qui est juste de ce qui ne l’est pas, ce qui referme, rétrécit, contracte, durcit, bloque la circulation de l'énergie. C'est rester vrai avec ce qu’on peut faire, sans comparaison avec les autres, sans jugement ni appréciation.


Le résultat de la non-discrimination n'est pas un vie sans joie et sans douleur mais au lieu de vivre sur une montagne russe des emotions, des experiences et des attachments ; l'ondulation entre positive et negative diminuer jusqu'à on arriver sur le terrain plat de notre état naturel de l'existence, le bonheur d'un esprit serein dans un corps apaisé.


Comme Patanjali a écrit « L’attachement est ce qui repose sur le plaisir » (soukh-ânoushayî râgah) . « L’aversion, ce qui repose sur la douleur » (douhkh-ânoushayî dveshah). Abonder en sa propre nature, ce qui a lieu même chez les doctes, c’est le vouloir vivre (sva-rasa-vâhî-vidousho pi tathâ-roûdho bhiniveshah).


L’identification du « moi » avec ces instruments est ce que les yoguins appellent l’ignorance de l’égoïsme. « L’égoïsme consiste à identifier celui qui voit avec l’instrument de vision » (drhg-darshana-shaktyor-ek-âtmat = aîv = âsmitâ).


Dire : « je suis l’intelligence, je suis la pensée, je suis en colère », « je suis heureux », est une erreur. Le moi est immobile et immuable. C’est par ignorance que le moi s’identifie avec son activité, avec le plaisir, la douleur, l’appétit de vivre.


« L’attachement est ce qui repose sur le plaisir » (soukh-ânoushayî râgah) . « L’aversion, ce qui repose sur la douleur » (douhkh-ânoushayî dveshah). Abonder en sa propre nature, ce qui a lieu même chez les doctes, c’est le vouloir vivre (sva-rasa-vâhî-vidousho pi tathâ-roûdho bhiniveshah).


J'espère que vous pouvez m'assister au cour cette semaine au Plateau d'Assy, Thyez, Sallanches ou Combloux. Je remercie les sites studio-yoga-republique.fr, revue3emillenaire.com et wikipedia.org qui sont m'aider de partager ces paroles avec vous.


Grâce l’équipe à la Brasserie de l'Escargot, 912 Avenue Louis Coppel, cette semaine je lance un nouveau cours sur Thyez le mardi soir à 18h. Le cours est prix libre avec une suggestion de donation de 10 euros. Vous pouvez trouver l'événement sur mon site facebook, , ou mon site internet


Comme d'habitude vous pouvez trouver mon programme de la semaine ci-dessous. N'hésitez pas me contacter avec vos questions ou vos réservations.


Lundi 18h30 – Vinyasa Yoga – Centre Culturel de Passy 3e étage – Plateau d'Assy

Mardi 18h – Vinyasa Yoga – La Brasserie de l'Escargot - Thyez

Mercredi – Vinyasa Yoga – 18h30 – La Bulle de Qi – Sallanches

Mercredi – Power Vinyasa – 19h45 – La Bulle de Qi – Sallanches

Mercredi – Méditation – 21h – La Bulle de Qi – Sallanches

Jeudi 18h30 – Power Vinyasa – Salle Polyvalente dessous la Marie – Combloux


Namasté

4 views

Suivez-moi!

  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon

 

410 route de rond

74440 Taninges

kobysattva@gmail.com

07.82.87.43.57

© 2015 by Kobysattva Yoga

inscrivez-vous à mon newsletter!!

Kobysattva Yoga - Acro - Méditation      |      Plateau d'Assy - Sallanches |       kobysattva@gmail.com